Accueil du site / Home_fr / Actualités / Vie de la Maison des Auteurs / DAZIBAO 10, la politique du livre

Les tables des libraires sont inondées de nouveautés. Par contre, la crise entraîne la réduction des budgets consacrés aux lettres. La SACD-Scam a rencontré la Ministre pour lui présenter une série de revendications émanant des auteurs. Brève présentation de ce tour de chauffe.

Le Dazibao 10 est consacré aux auteurs littéraires, et plus précisément aux revendications qu’ils portent face à la réduction des moyens qui sont consacrés aux lettres et au livre. En effet, la majorité d’entre-eux vit de prestations secondaires et ces "économies" ont une incidence directe sur leur vie quotidienne.

À l’occasion de la Foire du Livre, la SACD-Scam consacre sa lettre d’information à leur situation. Elle relaie leurs demandes, qu’elle a déjà portée jusqu’au Ministère, mais elle offre aussi ses colonnes à deux invités, Tanguy Habrand et Caroline Lamarche, qui apportent leur lecture du contexte.

Dans son éditorial, Tanguy Habrand (Les Impressions Nouvelles - Espace Nord - Université du Liège) plaide pour un urbanisme du livre qui fasse rempart à la désertion du système d’édition traditionnel.

Au travers de sa Prise de Parole, Caroline Lamarche (auteur, Gallimard) alerte sur les difficultés croissantes d’un auteur à vivre au pays des ICC (Industries Culturelles et Créatives). Elle en appelle à la solidarité pour que chacun d’eux puisse garder "un temps à soi", condition essentielle à l’approfondissement de l’oeuvre.

Quant à la SACD-Scam, outre le maintien des budgets, elle demande la mise en place d’une plateforme de concertation transversale avec les différents opérateurs conventionnés du secteur.

Vous souhaitez découvrir la totalité des demandes, ainsi que leur motivation ? Téléchargez le Dazibao 10 ci-joint !

Dans la même rubrique

Liens utiles