Accueil du site / Home_fr / Actualités / Activites culturelles / Invitation : Les Lundis de la Maison des Auteurs - "Hiver 60" de Thierry Michel

Le lundi 11 janvier, nous vous proposons de voir Hiver 60, un film de Thierry Michel. Une façon de se demander comment, hier et aujourd’hui, le politique investit la fiction. Une façon aussi de rendre un hommage à Jean Louvet qui en avait signé les dialogues…

Nous vous proposons de voir Hiver 60, un film de Thierry Michel. Une façon de se demander comment, hier et aujourd’hui, le politique investit la fiction. Une façon aussi de rendre un hommage à Jean Louvet qui en avait signé les dialogues…

Le film

1960, le rock, les premiers twists, un hiver rude. D’autant plus rude que, dans les entreprises belges, l’annonce des mesures de régression sociale décidées par le gouvernement déclenche une grève sauvage parmi les travailleurs.
Quatre d’entre eux, André (Philippe Léotard), Albert (Ronny Coutteure), Fred (Paul Louka) et Monique (Françoise Bette) sont aux premiers rangs d’une lutte qui promet d’être chaude.
Ils vont s’investir dans cette fête collective, ses espoirs de lendemain qui chantent, ce désir de fraternité et de solidarité dont ils ne sortiront pas indemnes.

Hiver 60 a reçu le Prix du film social et le prix Bologne (Belgique).

Pour en savoir plus, vous pouvez regarder la bande annonce, ou visiter le site du film.

Réalisation : Thierry Michel
Acteurs : Philippe Léotard, Françoise Bette, Christian Barbier, Paul Louka, Ronny Coutteurec
Scénario : Jean-Louis Comolli, Jean Louvet, Thierry Michel, Christine Pireaux
Dialogues : Jean Louvet
Image : Walther Van Den Ende
Son : Ricardo Castro, Miguel Rejas Mixage : Gérard Rousseau
Décor : Françoise Hardy
Montage : Fernando Cabrita
Producteur exécutif : Thierry COENE
Production Les Films d’Hiver, RTBF – Liège, Ministère de la Communauté Française
Vente et diffusion : Les Films de la Passerelle

Le contexte

Dès 1977, Thierry Michel interrogea des dizaines d’acteurs de cette révolte sauvage, finalement étouffée par les répressions et les opportunismes. Ce chant du cygne de l’épopée industrielle et ouvrière d’une histoire bâtie sur le charbon et l’acier.

Aidé par Jean Louvet, Jean Louis Comolli et Christine Pireaux au script et aux dialogues, il ravive la « Grande Grève » à l’écran, dans ses ambiguïtés et ses utopies, ses élans généreux et ses impuissances désabusées. Tandis que des fragments d’actualités prises sur le vif viennent ponctuer et cautionner le récit, le cinéaste ne cherche pas le spectaculaire ou l’épopée : ici, le drame collectif est réfracté à travers des personnages individuels, du métallurgiste furieux au syndicaliste pharisien, du vieux cheminot pugnace à l’instituteur engagé.

Le manichéisme est refusé au profit des nuances et des doutes : des conflits surgissent entre amis prolétaires ; les femmes ont leur mot à dire dans le combat ; la crise ouvrière devient le catalyseur des illusions perdues, des nostalgies ou des amertumes. Et déjà programmé en filigrane s’amorce le futur wallon de la fin du XXe siècle, avec ses récessions, ses fermetures, ses restructurations et ses lendemains qui déchantent.

Mais aussi la réforme institutionnelle de la Belgique, car cette grève amorça la revendication de fédéralisme cher aux syndicalistes wallons avant de devenir le fond de commerce du nationalisme flamand.

Info pratiques

Le réalisateur sera présent pour une discussion à l’issue de la projection, et comme d’habitude la soirée et ouverte à tous et se poursuivra par un drink.
La séance aura lieu le lundi 11 janvier à 20h au Cinéma Aventure,dans la Galerie du Centre, rue des fripiers 57, 1000 Bruxelles.
Vous souhaitez y assister ? Merci de bien vouloir réserver une place à l’adresse actionculturelle sacd-scam.be.

Dans la même rubrique

Liens utiles