Les sociétés d’auteurs sont des sociétés civiles (privées), sans but lucratif, gérées par et pour les auteurs, qui perçoivent et gèrent au nom de leurs membres les droits d’auteurs découlant de l’exploitation de leurs œuvres.

Il existe de nombreuses manières d’exploiter une œuvre : édition littéraire, représentations théâtrales, projections de films, diffusions radio-télévisées, installations multimédias, ventes de DVD, téléchargements Internet…

Cette forme d’organisation a été inventée en France au 18e siècle par des auteurs de théâtre qui se sont rassemblés au sein de la SACD pour défendre collectivement leurs intérêts. D’autres sociétés d’auteurs ont ensuite vu le jour, spécialisées par répertoires, telles la SCAM, dont l’origine remonte à la fondation de la Société des Gens de Lettres au début du 19e siècle. Dans de nombreux pays, les auteurs ont choisi de constituer des organes chargés de gérer leurs droits de manière professionnelle.

Pour les utilisateurs des œuvres (les producteurs, les éditeurs, les opérateurs de spectacles…), les sociétés de gestion de droits d’auteurs représentent un partenaire intéressant car elles permettent de faciliter le contact avec les auteurs. En Belgique, de nombreuses sociétés d’auteurs sont actives, chacune ayant sa spécificité. Elles sont toutes sous le contrôle du Ministère des Affaires économiques.

En Belgique, la SACD et la SCAM ont choisi de s’installer ensemble à la Maison des Auteurs car elles partagent une vision commune de leur mission. La SOFAM les y a rejointes en 2008. Elles soutiennent les projets des auteurs, elles s’impliquent dans les dossiers où sont concernées les conditions de travail des auteurs et mènent par leur action culturelle un travail de soutien à la création contemporaine et de promotion des auteurs et de leurs œuvres.

Liens utiles

Qu’est-ce qu’une société d’auteurs ? (clip vidéo)