Comment, dans l’esprit d’un auteur, s’opère le passage du réel à l’imaginaire ? Le contexte de la création influe-t-il sur cette transmutation ? Tentative de réponses multiples dans les 90 pages du Bilan des Auteurs (BdA)#2, exclusivement dédiée à la création.

"Le BdA, comme une envie irrépressible d’ouvrir grand la porte coulissante qui mène aux multiples mondes de la création.

Comme un désir de vous montrer l’envers du décor, des making of de spectacles ou de films, des histoires derrière les histoires.

Comme une nécessité de dresser un état des lieux des pratiques et de ce qui les régit. De cartographier ces espaces et ces temps qui nous donnent la respiration qu’il faut, entre l’imaginaire et le réel, entre les oeuvres et ce quelque chose qu’on n’aurait pas vécu aussi intensément sans elles."

Le Bilan des Auteurs#2 s’ouvre sur une fresque d’Aude Van Ryn qui cartographie les territoires des oeuvres évoquées. Une patinoire devient métaphore de l’immigration, une exécution capitale réplique étrangement les Mille et une nuits. Comment s’articule le rapport entre réalité et imaginaire ? Comment les auteurs se collètent-ils à la violence du réel ? A partir de quand leur esthétique se fait-elle politique ? Quelles sont les conséquences de l’immersion de leurs oeuvres dans le Web 2.0 ? Et quel avenir les politiques leur réservent-ils ?

Sans réponse cristalline, le BdA#2 explore la création en Belgique francophone et son contexte. Un exercice d’admiration qui se double d’une mise en perspective, indispensable.

Pour le feuilleter, c’est à côté, en PDF.

Dans la même rubrique

Liens utiles

Documents à télécharger