Le XS festival et l’action culturelle de la SACD et de la Scam s’associent pour initier des rencontres insolites et donnent deux cartes blanches à la cinéaste Inès Rabadán et au comédien David Murgia. Le résultat est à découvrir au Théâtre National du 13 au 15 mars.

Rencontres insolites

Pour la seconde fois consécutive, le XS festival et l’action culturelle de la SACD et de la Scam s’associent pour proposer à deux auteurs de rencontrer un artiste d’une autre discipline ou d’investir une autre pratique artistique pour une proposition scénique inédite. Cette année, ce sont Inès Rabadán et David Murgia qui ont investi ces rencontres insolites. Cinéaste, la première s’est lancée dans une collaboration avec Lionel Lesire, peintre et scénographe. Comédien, le second appréhende l’écriture pour la première fois et s’est adjoint de multiples collaborateurs.

En douceur et en profondeur

Pour Rencontres insolites, Inès Rabadán et Lionel Lesire ont travaillé les corps masculins et féminins et leurs avatars de silicone. La parole, documentaire, investit le théâtre des corps. Leur duo scénique et vidéographique s’annonce chirurgical et interrogatif : "Une vraie femme, une fausse, un homme, des âmes sous blister, un corps sous les bistouris. Emballages, sparadraps. Des rêves, de l’amour ?"

À découvrir jeudi 13 mars et vendredi 14 mars à 22h40 ou samedi 15 mars à 19h, Salle J. Huisman (2 ème).
Avec Isabelle Wéry et Pierre Haezaert. Maquillage et coiffure Zaza da Fonseca. Remerciements Jacques Magrofuoco.
La collaboration se prolongera sur www.reciproque.be

L’âme des cafards

David Murgia, comédien, aborde l’écriture pour la scène, accompagné de Philippe Orivel (musique). Il s’est entouré de Cécile Piret, doctorante en sociologie (ULB), et de Sébastien Foucault, Julie Remacle et Michel Villée pour mettre en scène des histoires de sacrifice (celles que l’on se raconte et celles que l’on nous raconte.)
« Mesdames et Messieurs,
Très honorés membres de l’assemblée,
Aujourd’hui il faut éliminer.
Faire disparaître.
Faire cesser d’exister ou faire cesser d’être visible.
Il n’y a plus de temps à perdre
there is no alternative
il faut faire des sacrifices.
C’est ça l’histoire qu’on se raconte.
C’est important les histoires qu’on se raconte.
Les histoires qu’on se raconte, Mesdames, Messieurs,
Très honorés membres de l’assemblée,
sont capitales.
 »
Avec Cédric Otte, Julien Courroye, Jody Deneef, Luc Loriaux, Julien Desmet.

À voir le jeudi 13 mars à 20h10, le vendredi 14 mars à 21h30 et 22h40 au Studio (4ème).

Dans la même rubrique

Liens utiles